We believe in the right to repair

Nous sommes des individus, nous sommes des réparateurs, nous sommes des activistes pour l’environnement, et avant tout, nous sommes une communauté.

Nous pensons que les produits devraient durer plus longtemps et par conséquent, qu’ils devraient être réparés lorsqu’ils cassent. Cela implique que les produits soient conçus pour la réparation et qu’un soutien aux réparateurs de toutes sortes soit prévu.

Les nouveaux critères de réparabilité adoptés le 1er Octobre  par la Commission Européenne représentent un tournant dans la façon dont on produit et utilise nos produits.

En effet, dés 2021, tous les téléviseurs, frigos, congélateurs, machines à laver, sèches linges, lave vaisselle et produits d’éclairages placés sur le marché européen devront respecter un minimum de critères de réparabilité dans le but de rallonger leur durée de vie. Mais ce n’est pas assez!

Nous demandons le droit à la réparation.

Faites partie des premiers à adopter la campagne. Rejoignez le mouvement pour un droit à la réparation universel!

Nous sommes une coalition d’organisations européennes demandant un changement systémique autour de la réparation.

Rejoignez la campagne!

Les déchets électroniques représentent le flux de déchets à la croissance la plus rapide au monde. Seul 15 à 20% sont recyclés.
50 million de tonnes de déchets électroniques sont produites chaque année. L’équivalent de plus de 4,500 Tour Eiffel.
La réparation par des groupes bénévoles permet d’éviter la production de déchets, d’émissions de CO2 et répare les coeurs

News

13 février 2020

Our demands to the European Commission to regulate smartphones and other ICT devices as priority products so that they avoid prematurely joining the 50 million tons of e-waste we discard every year.

4 février 2020

The EU has a historic opportunity to make smartphones repairable and longer-lasting. Find out more and sign our petition to put an end to the throw-away economy

6 janvier 2020

On December 19th of last year, French Parliament voted the “anti-waste bill for a circular economy ».
The bill was largely enriched by Members of Parliament, who added a number of groundbreaking policies to make products more durable and repairable.